La Compagnie Equidistante

La compagnie Equidistante a été créée en novembre 2017 par Valentina Santori, jongleuse, et Sabrina Catalan Medina, trapéziste. Les deux artistes collaborent depuis plusieurs années, elles ont commencé leur formation à l’école de cirque «Carampa» de Madrid, avant de suivre ensemble la Formation Professionnelle de l’école de cirque « Théâtre-Cirqule » de Genève.
Elles ont ensuite participé ensemble à différents stages de danse (Deltebre dansa, Genève dance,...), elles ont participé à divers projets collectifs : en 2009 elles ont fait partie d’un projet international de création et de diffusion de spectacles vivants en Pologne : Work in progress arts meeting avec l’association FAAAC (www.faaac.com)
En 2014, elles ont créé avec Monica Milanese le projet Buscando el sol, un spectacle de cirque contemporain joué en Suisse, en Espagne et au Costa Rica. Ce projet a été réalisé avec le soutien du programme MOVIN’UP du Ministère des biens et des activités culturales italienne.
C’est au Théâtre Cirqule, en 2015 qu’elles ont rencontré Iorhanne Da Cunha, avec qui elles partagent leurs réflexions et leur goût pour l’assemblage d’idées, des corps, des objets, de la poésie et du mouvement.
Ensemble elles ont développé une recherche à partir du concept de la manipulation. En parallèle de leurs projets artistiques respectifs, elles ont continué à creuser ce concept, à lui trouver du contenu. Parallèlement elles ont chacune travaillé avec des compagnies qui ont influencé leur écriture et leur recherche dans l’espace public (le collectif Protocole pour Valentina Santori, la compagnie Cai pour Sabrina Catalan et la compagnie Préoccupé pour Iorhanne Da Cunha).





Valentina Santori : jongleuse massues (www.valentinasantori.com)
Elle se forme à l’école Carampa de Madrid, au Théâtre Cirqule de Genève et à la FAAAC en France. Elle a organisé et participé à différents projets de créations collectives in situ : le Work in Progress Arts Meeting en Pologne et Buscando El Sol en 2014 au Costa Rica. En 2014 elle crée avec Claire Jarjat la compagnie Gabardì qui propose deux solos sous yourte. Le sien, Szafa, est un solo de manipulation d’objets et de jonglage En septembre 2011, elle co-fonde le Collectif Protocole, un collectif de 5 jongleurs massues qui développe sa recherche autour de l’improvisation in situ. En parallèle de ces One shot, le collectif entreprend la création de Monument en 2017, spectacle lauréat Autour d’espaces 2017. Par ailleurs, Protocole développe sur deux ans le projet de territoire Monument en partage à suivre dans le quartier des 4 routes à La Courneuve. (www.collectifprotocole.com).
En parallèle, Valentina a terminé, un master en anthropologie à l’université La Sapienza de Rome.

Sabrina Catalan Medina : Trapeziste (http://sabrina-catalan.blogspot.fr)
Trapéziste et danseuse, née à Madrid et habite actuellement à Barcelona. Elle se forme à l’école de cirque Carampa à Madrid
et au Théâtre-Cirqule de Genève, en parallèle fini un master en pédagogie à l’ Universidad Complutense de Madrid. Elle
travaille en alternance la scène avec la mise en place de stages de recherche qui lui permettent de développer différents langages scéniques. Dans les deux dernières années elle a participé à la création et à la diffusion de spectacles comme : No es la boca la que va a la cuchara sino la cuchara la que va a la boca (Cía Caí), Ultim Vals (Naqba), The Room Upstairs (Shahar Dor Company), A1 (Generatio Spontanea), Garbuix (Compañía Vavel ), Trajectoires Aleitoires (Cie Etincelle) et projets sociales comme Circo en Prisión et Arte-Muhé.

Iorhanne Cunha: Equilibriste (www.cielunpasse.wixsite.com)
Après une formation de couturière, elle intègre des formations aux arts du cirque en spécialité équilibre sur les mains puis trapèze Washington (école de cirque de Lyon, la Rogelio Rivel de Barcelone, le Théâtre-Cirqule de Genève et l’Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny-Sous-Bois). Elle tente dans son travail d’allier les équilibres au mouvement, pour créer des formes hybrides entre cirque, danse et jeu. Elle a collaboré avec différentes compagnies, notamment la Cie Pré o Coupé de Nikolaus, la Cie Opus 13, la Flux, Tanzwerke Vanek Preuß (Allemagne). Elle a été acrobate soliste à l’Opéra de Nancy en 2015 (chorégraphe Karel Vaněk) et trapéziste soliste à l’Opéra de Limoges en 2016 (chorégraphe Joshua Monten). En 2014 elle a créé la compagnie L’Un Passe avec Simon Teissier, et leur première création est sortie en avril 2016 sens suivie le solo pour rue de Iorhanne « thé toi » en juin 2017 et 2 création sont en cours de confection : Provisoire (septembre 2019) et LA (février 2019)